You are not logged in
Log in
Sign up
Welcome

Je m'appelle Jean-Claude Truchon et je suis le webmaster de ce site.
Ce site a été créé en utilisant MyHeritage.com. C'est un excellent système qui permet à quiconque comme vous et moi de créer un site privé pour sa famille, construire son arbre généalogique et partager ses photos de famille. Si vous avez des commentaires ou des remarques sur ce site, veuillez cliquer here pour me contacter.
Our family tree is posted online on this site! There are 18558 names in our family site. The earliest event is the birth of Bethoc Beatrix ou D'Écosse (D'Atholl) (987). The most recent event is the death of Lise Ouellet (Demers) (Sep 25 2013).
Le site a été mis à jour la dernière fois le Apr 15 2014, et il compte actuellement 154 membre(s) inscrit(s). If you wish to become a member too, please click here.   Profitez-en !

Sur cette photo Désiré Gagnon et son épouse Anna Pelletier


Go to family tree

Go to family photos
Family news
Apr 15, 2014
A site member joined another family site: Familles Rioux-D'auteuil Web Site
A site member commented on event 68th birthday of Claudette Saint-Hilaire:
 Bon anniversaire Claudette passe le bonjour à Jean-Claude. 
A site member commented on event 75th birthday of Monique Truchon:
 Bonne fête cousine.xxxx 
A site member commented on event 68th birthday of Claudette Saint-Hilaire:
 Bonne fête Claudette et passe une belle journée 
A site member commented on event 75th birthday of Monique Truchon:
 Bonne fête ma chère soeur et passe une belle journée 
Apr 10, 2014
A site member joined another family site: adams Web Site
Apr 06, 2014
A site member commented on event 62nd birthday of Michel Truchon:
 bonne fête mon cousin 
A site member commented on event 79th birthday of Jeanne-D'Arc Ouellet:
 bonne fête tante Jeanne D'Arc 
A site member commented on event 79th birthday of Jeanne-D'Arc Ouellet:
 Bon anniversaire en retard chère marraine.
de la part de John 
Apr 05, 2014
A site member commented on event 79th birthday of Jeanne-D'Arc Ouellet:
 Belle journée de fête ma tante.xxxx 
Apr 04, 2014
A site member commented on event 19th birthday of William Truchon:
 Bon anniversaire William. 
A site member commented on event 62nd birthday of Michel Truchon:
 Belle journée de fête Michel. 
A site member commented on event 62nd birthday of Michel Truchon:
 Bonne fête Michel et passe une belle journée 
Apr 03, 2014
A site member commented on event 48th birthday of Guylain Collin:
 Belle journée de fête mon beau cousin.xxxx 
A site member commented on event 48th birthday of Guylain Collin:
 Bonne fête Guilain et passe une belle journée 
Apr 02, 2014
A site member commented on event 65th birthday of Lisette Ouellet:
 Belle journée de fête cousine. 
Mar 30, 2014
A site member commented on event 61st birthday of Gabrielle-France Truchon:
 bonne fête ma cousine passe une belle journée 
Mar 29, 2014
A site member commented on event 61st birthday of Gabrielle-France Truchon:
 Belle journée de fête ma sœur et grosses bises.Je t`aime.xxxx 
A site member commented on event 61st birthday of Gabrielle-France Truchon:
 Bonne fête ma chère cousine et passe une belle journée xx je t'aime 
Mar 27, 2014
A site member joined the site.
A site member joined another family site: Blythe Web Site
Mar 24, 2014
A site member published a new version of the famille truchon family tree from the Family Tree Builder
A site member added the photo Éric Ouellet to album Family photos
 
Mar 22, 2014
A site member published a new version of the famille truchon family tree from the Family Tree Builder
Mar 21, 2014
A site member commented on event 22nd wedding anniversary of Éric Caron and Suzanne Ouellet:
 Bravo et bon anniversaire de mariage. 
A site member updated the details of <Private> Pouliot and <Private> Truchon-Bérubé in family tree famille truchon
A site member commented on event 97th birthday of Simone Ouellet:
 bonne fête ma petite maman d'amour je t'aime et prend bien soin de toi 
A site member commented on event 62nd birthday of Jessie Ouellet:
 bonne fête Jessie beaucoup de surprises 
A site member commented on event 77th birthday of Gilbert Patry:
 bonne fête au plus gentil de Rimouski 
 
View older news
News articles
Family stories:Ancêtre des familles Gagnon
Posted by: Jean-Claude Truchon on Jan 24 2009 19:48
Pierre Gagnon Ancêtre des Gagnon d'Amérique
Pierre Gagnon et Magdeleine Roger de Tourouvre, au Perche, ne viendront jamais en Amérique. Cependant, trois de leurs fils, Pierre, Jean et Mathurin y viendront s'établir et donner naissance à la grande famille des Gagnon. cependant l'hiv
Leur soeur, Marguerite
Gagnon et son époux, Eloi Tavernier, furent
Peu après, les trois frères Gagnon
allai
e
négoce.
cependant les premiers à venir en Nouvelle-France à la fin des années 1630.
ent rejoindre leur soeur et s'établir sur la côte de Beaupré, entre le Château-Richer et Sainte-Anne. S'ils cultivent l'été, on les retrouve r dans la ville de Québec où ils font du 1
Le 14 août 1651, ils obtiennent une concession Place deentrouse au
la Basse--Ville puis, quelques années plus
tard, ils font l'acquisition d'un magasin.
marier. Jean épousait Marguerite
Cochon le 19 juillet 1640, Pierre
es trois autres, vint aussi en
Nouvelle-France. Il se maria avec Marie Parenteau à
Québ
Amérique.
Bien que préoccupés par leurs affaires, les frères Gagnon allaient se
épousait Vincente Devarieux le14 février 1642 et Mathurin se mariait sur le tard à l'âge de 41 ans avec Françoise Boudeau (1647). Les trois frères Gagnon eurent trente-trois enfants. Robert Gagnon, originaire de la VPerche et cousin d
ec, le 3 octobre 1657. Ils s'établirent à l'île d'Orléans et eurent dix enfants. C'est ainsi que la famille des Gagnon allait prendre racine et se multiplier en terre d'
Fiche familiale de Pierre Gagnon fils
Époux : Pierre Gagnon Épouse : Vincente Des
Varieux
Né le : 14-fev.-1612, a St-
Aubin, Tourouvre, Franc
Seine, Maritime, Normandie, France.
Marié le : 14-sep.-1642,
À : Château-Richer,
e
Née le : 1629 à Dieppe,
2
Québec, Qc.
Québec.
Château-Richer, Décès le : 2, jan.-1695 à
Château-Richer Père et mère de l’époux :
Pierre Gaignon et Madeleine-Renée Roger.
Père et mère de l’épouse :
Jean Des Varieux et Marie
Chevalier
Enfant Naissance
Décès Conjoint Marie-Anne 3-mai-1643 16-aug.-1687 Jean 3-mai-
643 27-oct.-
99
Racine
1646
10-sep.-1686
Barbe rtin 1-aug.-1648 6 sep.-
5-sep.-1649
16-mai-1702
28-avr.-1681
Marie-
Madeleine
10-feb-1655
22-mar-1677
4-avr.-1657
1-oct.-1671
Noël
9-fev.-1660
25-nov.-1708
non Décès le : 17-avr.- 1699,
16
Marguerite
1
Pierre
Fo
Jeanne 1648
Pierre-Paul
Joseph 27-dec.-1651
Raphaël
Geneviève
Fortin
Fiche familiale de Jean Gag
Époux : Jean Gagnon Épouse : Marguerite
Cochon [Cauchon
Né le : 13-08-1610 a St-Aubin,
Tourouvre,
Seine, Maritime, Normandie, France.
Née le : 1620 à Dieppe,
3
Marié le : 29-7-1640
À : Château-Richer, Québec.
Richer, Qc. Décès le : 26-juin-1699 à
Château-Richer
Pierre Gaignon et Madeleine-Renée Roger.
Père et mère de l’épouse :
Jean Cauchon et Marguerite Cointerel
Enfant Naissance
Décès Conjoint Jeanne 15-08-1641 24-05-1699 Chaple
Décès le : 2-4-1670, Château-
Père et mère de l’époux :
Jean
au
R
enée
-04-1643
11-1702
12-02-1645
28-03-1705
Caron
Jean
05-02-1648
7-12-1687
Marguerite
Drouin
01-09-1653
Marie
Louis Gagné
Paulin
Fich familiale de Math rin
Gagnon,
Celui-ci est l’ancêtre d’Isabelle
Gagnon
e
u
08 22- Jean Ouimet
Marguerite J.-Baptiste
Étienne 19-9-1650 1666
Germain 23-11-1708 Jeanne David
Raphaël 18-07-1656 20-10-1687
01-08-1659 24-07-1722
4
Épo
ux : Mathurin Gagnon Épouse : Françoise Goudreau-Boudreau Née le Né le : 22-oct.-1606,
Tourouvre, France
: 1634, Normandie,
France
Marié le : 30-sep.-1647
À : Québec, Qc.
Château-Richer,Qc, Décès le : 14-sep.-1696,
Château-Richer, Qc. Père et mère de l’époux :
Pierre Gaignon et
Madeleine-Renée Roger
Père et mère de l’épouse :
Gervais- Rouer Roger et
Marion Aubert Enfant Naissance Décès Conjoint
Madeleine 26-juin-1650
12-sep.-1681 Jean Le Picard Mathurin 23-aug.-1653 1715 Ch
Décès le : 22 avr.-1690,
arlotte
Cochon
Françoise
15-dec.-1655
30-mai-1680
Louis Prévost
Vincent
27-aug.-1658
26-nov.-1708
Anne DVital Caron
François
1-avr.-1665
18-nov.-1687
Catherine
Charron
Flavien
18-aug-1666
10-fev.-1679
Pierre
3-sep.-1672
1734
Hélène
Cloutier Marie
C
avid
Marguerite 9-mai-1663 17-apr-1742
Joseph 1677 13-dec-1745
loutier
Ce Joseph est l’ancêtre d’Isabelle Gagnon
5
6
Sur cette photo Isabelle Gagnon, alors quelle
était enceinte de Simone
U
concernant Tourouvre
au Perche.
es
n brin d’histoire
Pays de l’ancêtre dfamilles Gagnon
.
Les Armoiries de Tourouvre'' Coupé en chef d'Azur à trois têtes de boeuf posées deux et une, pointe d'or à trois feuilles d'érable de Sinople, fendue et brochant sur les ornements extérieurs La Croix de Guerre . ''
Les têtes de boeufs d'or sur azur proviennent des Armoiries des Seigneurs de Tourne boeuf, Les Premiers Seigneurs de Tourouvre en l'an de Grâce 920. Les trois feuilles d'érable rappellent le départ en 1640, de quatre-vingt familles pour la Nouvelle France
7
Tourouvre, Province du Perche, Normandie, France
Le Bourg de Tourouvre.
L'équivalent latin, "tortum robur" signifie "chêne tordu" ou encore "force tordue"
A mi-chemin entre Paris et le Mont St-Michel et à l'orée de la magnifique forêt du Perche, Tourouvre est un site accueillant au milieu de ses collines. Un
8
musée y est dédié à l'émigration des Percherons au Canada. Une salle d'exposition réservée à la reconstitution du lieu où plusieurs Percherons ont signé leur contrat d'engagement pour le Canada. Souvent, cet instant s'est joué dans la salle commune de l'hôtel du Cheval Blanc, à Tourouvre. Des tableaux thématiques décrivent les motifs et les circonstances ayant présidé au départ des Percherons.
Voici les pionniers qui ont quitté Tourouvre pour la Nouvelle-France.
Aubin, Michel; Cochereau, Pierre; Creste, Jean; Drouet, François; Gagnon, Jacques; Gagnon, Jean; Gagnon, Mathurin; Giguère, Robert; Gohier, Mathurin; Guillebourg, Charles; Guyon, Jean et Mathurine Robin; Juchereau, Jean et Marie Langlois; Juchereau, Noël; Lambert, Aubin; Lefort, Antoine; Loyseau, Jacques; Malenfant, Jean; Mercier, Julien; Pelletier, Jean; Pinguet, Henri et Louise Loushe; Provos, François; Rivard, Nicolas; Rivard, Robert; Roussin, Jean et Madeleine; Giguère.
Les personnages soulignés sont des ancêtres d’Isabelle Gagnon.
Les Seigneurs de Gaignon.
Historique reconstitué par Jean-Paul Gagnon de l'Association des Gagnon-Belzile
Comment les Gaignon sont-ils devenus Seigneur? 9
La réponse n'est pas évidente. Bien que plusieurs documents ont été trouvés en France dans les archives de Loir et Cher, des bulletins Vendômois, la revue Loir et Cher, le dictionnaire historique biographique, généalogique et héraldique du Vendômois Tome II ainsi que dans les Mémoires de Duchemin et qui prouvent que les seigneurs de Gaignon ont existé, il faut donc y aller par hypothèse sur l'acquisition du premier titre de Seigneur de Conan et de Saint-Bohaire.
La première hypothèse serait que le dernier Seigneur de Conan soit décédé sans avoir laissé d'héritier mâle, et que Barthélemy par son mariage avec Jacquette... (Nous ne connaissons pas son nom de famille) possiblement de Conan, hérite par son mariage de la succession. Mais cette approche a peu de mérite lorsqu'on sait que Barthélemy est anobli par lettre patente en 1375. S'il avait obtenu la succession par mariage, il devenait automatiquement anobli. Donc il n'avait pas besoin d'obtenir de lettre patente pour devenir noble. L’hypothèse la plus plausible serait la suivante:
Barthélemy 1375 - 1420
Premier seigneur de Conan et de Saint-Bohaire.
A cette période, la guerre de Cents ans (1350-1450) déchire la France. Barthélemy Gaignon a sans doute participé au conflit touchant la succession de la Bretagne qui opposait la France et l'Angleterre. 10
Prisonnier des anglais. il aurait servi sous le drapeau du Duc de Monford contre l'armée du Duc de Blois à la bataille d'Auray en 1364 où la Bretagne l'emporte. Barthélemy Gaignon qui s'y serait illustré, est promu officier et anobli par la Bretagne pour ses faits d'armes. (Son blason portera l'hermine de Bretagne et la Croix de St-Georges d'Angleterre). Barthélemy Gaignon aurait reçu la seigneurie de Conan en récompense de ses services. A sa mort, en 1420, il était un propriétaire terrien à l'aise avec des biens fonciers au Maine, en Bretagne, au Perche et à Orléans. Son fils Nicolas de Gaignon lui succédera.
Nicolas 1420 - 1436
Il est fort probable que Barthélemy ait eu plusieurs enfants, mais nous ne connaissons que celui qui prendra la relève. Nicolas était marié à Jeanne Rébouffie, le couple eut quatre enfants, deux garçons: Marquet et ??? et deux filles: Aliotte et Marie épouse de Guillaume de la Berruyère. Nicolas ne régna que 16 ans à titre de seigneur. Durant cette période, la terre de St-Bohaire fut saisie par le Duc d'Orléans pour des raisons que nous ignorons, mais elle sera rétrocédée aux de Gaignon peu de temps après. Nicolas décède en 1436, la veuve se remarie à Macé de Boislafray, écuyer. La seigneurie de Conan et les dépendances passent à son fils Marquet.
Marquet 1436 - 1437
Marquet, célibataire, est également seigneur de Villexanton. On peut présumer que l'autre fils de Nicolas dont on ne connaît pas le nom, est décédé en
11
laissant une famille. Marquet décède l'année suivante laissant comme héritière sa soeur Aliote qui devient de facto: Dame de Conan. Aliote se désistera immédiatement en faveur de son neveu Jean de Gaignon. Cette action créera une certaine dissension dans la famille qui, heureusement, se réglera à l'amiable comme on pourra le constater un peu plus loin dans le récit.
Jean I, 1437 - 1476
Il arrive à la succession un peu par défaut. Son père, frère de Marquet, est possiblement décédé à cette époque puisque nous ne retrouvons aucun écrit à son sujet. Jean I, est marié à Bertranne de la Rouvres. Ils possèdent une maison rue Chemonton à Blois, la métairie du Mesnil à Averdon et le fief de Guy à Landes. Au sujet de la dissension qui se créa dans la famille à la suite de la succession de Marquet à sa soeur Aliote puis à Jean I, nous avons trouvé dans les archives "Fonds de Chevaulin" copie du règlement qui se lit comme suit:
"16 mai 1437, Demoiselle Aliote Gaignon demeurant au Mans, d'une part et Guillaume Lecirier procureur de Jean Gaignon, écuyer, neveu d'Aliote d'autre part, Jean abandonne à sa tante tout ce qu'il a hérité au comté du Maine de feu Marquet Gaignon écuyer, Sr. de Conan et son oncle, frère de ladite Aliote. Celle-ci abandonne à Jean tout ce qu'elle a hérité du même dans les comtés de Blois et Vendôme".
12
L'année suivante, le 10 septembre 1438, il conclut également une entente avec son oncle, l'époux de sa tante Marie:
"Jean Gaignon Sr. de Saint-Bohaire d'une part, Guillaume de la Berruyère écuyer d'autre part, qui se prétend héritier de la moitié de la succession de Marquet, ci-dessus nommé. Jean lui abandonne la métairie de Villexanton tenue de Jean de Faverois à cause de la seigneurie de la Voye, plus la métairie de Heaume (paroisse de Seris) tenue de Jean de Rosne à cause de son hostel de Cousiz".
Jean I, perd quelques-unes de ses possessions mais il demeure Seigneur de Conan et de Saint-Bohaire. D'autre part, il acquiert un autre titre, celui de Seigneur de Vilaines.
En 1473, Jean I de Gaignon fonde le Bureau de la Charité et en 1476, lui et son épouse font un don à la fabrique de Conan:
" Donation d'une rente de 7 septiers de froment (mesure de Manchenoir) faite à la fabrique par Jean Gaignon, écuyer, seigneur de Conan et de Saint-Bohaire, un partie de ladite rente (3 septiers) devra être mise et convertie en miches et petits pains qui seront donnés [à toutes gens] par les marguilliers le jour et fête de Saint Julien du Mans; ladite donation faite pour le repos des âmes dudit seigneur et de sa femme".
13
Extrait des registres paroissiaux de Conan. Jean I décède en 1484 et c'est Etienne, le seul fils et enfant connu qui lui succédera.
Etienne 1476 - 1505
Etienne épousa Louise de Villiers, ils eurent 4 enfants: Louis-François, marié le 27 février 1531 à Vendôme à Marie Ternay; Jean II, marié en 1524 à Marguerite de Chasteignier; René seigneur de Ville-aux-Clercs, de Chantôme en Beauce et de Dugny (postérité inconnue); et Catherine, épouse en première noces de René de Villebresme et en 2ième noces de Pierre le Charron. Étienne meurt en 1505 et son fils Jean II le remplace.
Quatre ans plus tard (1509), sa veuve se remariera à Yves le Cornil, écuyer de Nantes. Ce mariage apporta certaines modifications à la succession. Dans le minutier de Chauvelin on retrouve: (.... une transaction entre dame Louise de Villiers et ses enfants Louis, Jean et Catherine de Gaignon, au sujet de la succession d'Etienne de Gaignon, chevalier, seigneur de Conan et de Saint- Bohaire; ladite dame de Villiers devant contracter un nouveau mariage avec noble homme Yves de Cornil). (Accord entre Yves de Cornil, écuyer et dame Louise de Villiers, sa femme, d'une part, et Louis et Catherine de Gaignon d'autre part, au sujet de douaire concédé à ladite dame de Villiers {1510}).
Catherine de Gaignon, dame de Marçon, fille d'Etienne et épouse en deuxième noce de Pierre le
14
Charron. Ce couple a des enfants et petits-enfants que nous retraçons grâce aux actes notariés dans les archives de Loir et Cher. Celui qui est mentionné le plus souvent, est leur fils Florimond le Charron, marié à Marie Simonnot (dame de la papotière), fille de Nicole Simonnot. Ils ont plusieurs enfants et la famille le Charron semble être bien intégrée dans la noblesse française à en juger par les nombreux actes et alliances de familles:- Contrat de mariage de Claire le Charron à René Laurent, sieur de la Noüe de Passay (Nantes 1589). Second contrat de Claire le Charron à Jean Cousin, sieur de la Marière, trésorier et receveur général de Bretagne. Contrat de mariage de Jeanne le Charron à Robert Ganivetti, gouverneur de Bretagne (Nantes 1584) Une autre fille a contracté mariage avec un nommé Dautrect. Un seul fils est mentionné; il s'agit de Jacques le Charron dont nous n'avons pu localiser le mariage. Florimond le Charron décède en 1574 et son épouse Marie Simonnot en 1604. Avant son mariage, Marie Simonnot était demoiselle de Marie de Luxembourg, femme d'Emmanuel de Lorraine.
Jean II, 1505 - 1556
Fils d'Etienne prend pour épouse en 1524, Marguerite de Chasteignier. Au moment où il accède à la succession de son père, il devient seigneur de LaSalle, Souvigny, Gué la Ville et Vilaines au Maine. De son union avec Marguerite, sont nés quatre enfants: JEAN III, époux de Jeanne d'Angennes qui deviendra seigneur de Conan et de St-Bohaire; FRANÇOIS, qui
15
deviendra plus tard Seigneur de Saint-Bohaire; FRANÇOISE, épouse de Gabriel de Chambray; et MARIE, qui était d'une beauté remarquable et pour cette raison on l'appelait (Mademoiselle de St-Bohaire La Belle). Elle deviendra Demoiselle d'honneur de la reine de France, Catherine de Médicis. Elle épousera Claude Gouffrier, Marquis de Boisy et Duc de Roannais.
(Accord pour partage de leurs bien patrimoniaux entre Jean de Gaignon écuyer, seigneur de Conan et demoiselle Catherine de Gaignon, sa soeur, veuve de Me Pierre Charron, notaire et secrétaire du Roi {1511}. Ce sont Jean II et son épouse Marguerite de Chasteignier qui feront construire la chapelle attenante à l'église de Conan. A la mort de Jean II survenue en 1556, son fils Jean III, lui succède.
Jean III, 1556 - 1590
Fils de Jean II prend pour épouse Jeanne d'Angennes. De cette union naîtra une fille nommée JEANNE. Peu après sa prise de possession des titres de la seigneurie, la guerre recommence mais cette fois, c'est pour la religion. La noblesse dans l'ensemble adhère au protestantisme; les de Gaignon, semble-t-il, restent fidèles à la foi catholique. Les armées du Prince de Condé ravagent la Beauce et les possessions des Gaignon. Ce n'est qu'en 1598, grâce à l'Édit de Nantes que ces luttes prendront fin. Entre-
16
temps, Jean III décède, laissant la seigneurie à sa fille Jeanne, qui devient Dame de Conan.
Jeanne de Gaignon 1590 - 1648
Jean III, n'ayant pas de descendant mâle, la seigneurie passe à sa fille Jeanne de Gaignon. Elle épouse d'abord Charles de Balsac, chevalier, gouverneur du duché d'Orléans. Ensuite, en 1631, elle épouse Charles Lescoux, gentilhomme, capitaine d'un des navires de sa majesté. A la mort de Jeanne, les {de Lescoux}, deviendront les nouveaux seigneurs de Conan se considérant les légitimes représentants des seigneurs de Gaignon; et ainsi s'envole le titre de noblesse de notre famille.
Si cette lignée prit fin, d'autres de Gaignon conservèrent certains autres titres de noblesse jusqu'à la révolution française. L'ancienne province française du Maine occupait un vaste territoire qui s'étendait au-delà des départements de la Sarthe et de la Mayenne englobant une partie de la Normandie et de la Bretagne. Sa capitale se situait à Le Mans. La famille des de Gaignon semble être nombreuse à cette époque et éparpillée un peu partout en France, principalement dans le Maine.
L'Armorial Général (Héraldique) de France par J.B.Rietstap, nous indique quatre armoiries différentes pour la famille Gaignon. LES GAIGNON de Bretagne, LES GAIGNON de Normandie, LES GAIGNON de Franche-Comté et LES GAIGNON de Maine et de l'île de
17
France. Les armoiries des de Gaignon de Franche-Comté ont une particularité intéressante: elles exhibent un croissant; qui signifie qu'un ancêtre de ce groupe a participé à l'une des croisades en Terre Sainte. A date, nous avons concentré les recherches sur les de Gaignon du Maine et de l'île de France.
Le titre de seigneur de Vilaines apparaît avoir échu aux de Gaignon dès l'année 1315, donc bien avant celui des seigneurs de Conan et de St-Bohaire. Ceux-ci doivent être issus de la même souche puisqu'ils portent également le titre de seigneurs de Vilaines. C'Est sous le règne d'Etienne de Gaignon (1476-1505) cinquième seigneur de Conan et de St-Bohaire que l'on voit une bifurcation dans les deux titres.
La Ville-aux-Clercs
C'est une commune au nord de Vendôme, donc située au Maine. Les registres paroissiaux commencent en 1570 et parmi les noms qu'on y retrouvent le plus souvent au début, il y a les de Gaignon et les Saltun. En 1509, la seigneurie de Ville-aux-Clercs\Fort Girard appartient à Mathurin de Saltun, époux en secondes noces vers 1536, de Magdeleine de Villiers (Villars). De son premier mariage, Mathurin de Saltun a deux fils: Antoine et Pierre. Antoine succède à son père et épouse Blanche de Conan, donc une Blanche de Gaignon, dame de Conan. Il faut se rappeler qu'aux siècles passés, la noblesse consolidait facilement son pouvoir et sa fortune par des arrangements de
18
mariages entre familles alliées. En 1581, conjointement avec Magdeleine de Villiers, sa belle-mère (à noter que l'épouse d'Etienne de Gaignon est Louise de Villiers), le seigneur de Ville-aux-Clercs\Fort Girard. Cède à François de Gaignon, les terres et seigneuries de ce lieu et prend en échange la terre de Chantosme à Binas en blésois d'après l'acte que voici:
"Devant Jehan Guillomet, Notaire à Blois, comparut Dame Magdeleine de Villars, veuve de défunt Mathurin de Saltun en son vivant chevalier. Seigneur de Fontenailles et de Ville-aux-Clercs\Fort Girard et dame Hester de Rochefort son épouse d'une part, et messire François de Gaignon, chevalier, gentilhomme ordinaire de la Chambre du roi et seigneur de St-Bohaire, Sougny, Thierville et Chantosme et dame Marie de Menou, son épouse demeurant au lieu seigneurial de Thierville en la paroisse de Charray, d'autre part. Les dits de Saltun cèdent aux dits de Gaignon le lieu, terre, seigneurie et chalellenie de Ville-aux-Clerc. Pour récompense et contre eschange (sic) le lieu, terre et seigneurie de Chantosme assis en la paroisse de Binas, (....)".
Qui est ce François de Gaignon (1532-1596 époux de Marie de Menou? Par les dates de naissance et de décès, nous en sommes venus à la conclusion que c'est François de Gaignon, fils de Jean II et frère de Jean III. C'est d'ailleurs vers cette époque que l'on voit le partage des seigneuries de Conan et de Saint-Bohaire; Jean III conserve Conan et François acquiert celle de Saint Bohaire.
19
François s'établit à Ville-aux-Clercs où il meurt en 1596. Son épouse décède le 28 avril 1599 et tous deux sont enterrés dans l'église de Ville-aux-Clercs. De ce couple nous n'avons pu retracer qu'une fille Marie, qui apparaît comme marraine dans les registres paroissiaux de Ville-aux-Clercs en 1583 et qui ne laisse aucune trace après cette date.
Les seigneurs de Vilaines
La succession se maintient par le frère de Jean II,
Louis-François de Gaignon
Fils d'Etienne et de Marguerite de Chasteignier prend pour épouse Marie de Ternay le 21 février 1531. Leur fils;
François II de Gaignon
Prend pour épouse Claudine le Cornu le 21 février 1569. Il faut souligner que la famille le Cornu à cette époque figurait parmi la haute noblesse. Il y a aussi un des frères de Claudine qui deviendra évêque de Saintes. Leur fils;
Claude de Gaignon
Seigneur de Vilaines, écuyer, gentilhomme ordinaire de la Chambre du roi, contracte son mariage le 10 juin 1617, avec Jeanne Raoul de la Guibourgère, fille de Guillaume. De cette union naît;
Louis de Gaignon
Seigneur de Vilaines, Baron de Bourg le Preste, gentilhomme de la Chambre, maître d'hôtel du roi et colonel du régiment de Médoc. Il épouse le 29 juin 1650,
20
Marie le Preste de Châteaugiron. Ils ont trois fils et deux filles. Deux de leurs fils deviennent officiers dans l'armée française et le troisième, chevalier de Malte est tué en 1679. La succession revient à l'aîné des fils;
Jacques I de Gaignon
Seigneur de Vilaines, lieutenant des Gardes du Corps, brigadier et chevalier de Saint-Louis. Il épouse le 23 décembre 1684, Marie-Anne Antoinette le Preste (sa cousine), fille de Nicolas, Baron de Fresnay. De ce mariage naissent plusieurs enfants dont Louis né en 1695 et reçu Page du roi en 1711, mais il est emporté par l'épidémie de 1712. A la mort de son frère, la succession revient à:
Jacques 11 de Gaignon
1686-1738
Marquis de Vilaines, Baron de Louplande au Maine, lieutenant Général des armées du roi et gouverneur de Niort, hérite de la succession. Il convolera deux fois. La première en 1711, avec sa cousine Marie le Preste et de cette union naissent François, Comte de Vilaines, chevalier de Saint-Louis qui décède célibataire et une fille qui entre au couvent. De son second mariage en 1725 à Antoinette-Claude d'Asse, le couple ont un fils nommé Louis-Jacques-Armand, né le 9 février 1728, au Château de Vilaines et une fille Marie-Antoinette de Gaignon qui épouse en 1753, le Marquis de Lort. Jacques II décède en 1738 et son épouse, Antoinette-Claude d'Asse le 4 février 1772 à Paris. La succession revient à;
Louis-Jacques-Armand de Gaignon
21
1728-1776
Comte de Vilaines, Baron de Louplande épouse le 19 juin 1766, Marie-Renée-Henriette de Biars de l'Homme. A la suite de ce mariage, le Comte de Vilaines, possède les terres de Villaines, Louplande, Preaulx, Chemin-le-Gandin, Estival, le Mans, Saint Benoît, qui sont érigé en comté. L'année suivante voit la naissance de leur fille Henriette-Antoinette-Renée, le 21 juin 1767. Celle-ci épouse le 20 décembre 1784, Charles Thiroux, Comte de Medavy.
Louis-Jacques-Armand de Gaignon décède à Paris le 29 mai 1776 ne laissant aucun héritier mâle et une fois de plus, le titre de noblesse passe à une autre famille.
Lignée des Seigneurs de Gaignon
Barthélemy, 1375 - 1420
PREMIER SEIGNEUR DE CONAN ET DE Saint-BOHAIRE. A sa mort, en 1420, il était un propriétaire terrien à l'aise avec des biens fonciers au Maine, en Bretagne, au Perche et à Orléans.
Nicolas, 1420 - 1436
Il était marié à Jeanne Rébouffie. Il ne régna que 16 ans à titre de seigneur, il décède en1436.
Marquet, 1436 - 1437 22
Il était également seigneur de Villexanton. Marquet était célibataire. A son décès, sa soeur Aliote devient Dame de Conan.
Jean 1,
1437 - 1476
Il était marié à Bertranne de la Rouves. Ils possèdent une maison rue Chemonton à Blois, la métairie du Mesnil à Averdon et le fief de Guy à Landes.
Etienne, 1476 - 1505
Il épousa Louise de Villiers. A sa mort en 1505, son fils Jean II lui succède.
Source; Jean-Paul Gagnon, président de l’association des familles Gagnon.
La généalogie de la famille Truchon par Jean-Claude Truchon. 418-725-5943 jctruchon@globetrotter.net.
Le Centre de généalogie francophone d’Amérique.
23
0 Comments|194 Views|View full article
Family stories:Biographie de l'ancêtre des Ouellet
Posted by: Jean-Claude Truchon on Jan 24 2009 19:41

René Ouellet l’Ancêtre des familles Ouellet


Le coquet village de Rivière-Ouelle reçut son nom d'un des directeurs de la Compagnie des Cent-Associés, Louis Houel, sieur de Petit-Pré, en France. B. Sulte en conclut avec raison que l'ancêtre Ouellet n'y est pour rien dans l'attribution de ce nom à cette localité.
René Ouellet signait d'une belle main René Houallet. Ce diminutif veut dire petite houe comme houlet. Nous préférerions une corruption de Ouillet signifiant un «oeillet~,. Car personne ne peut dire si l’ancêtre Ouellet est un noble
1
devenu roturier ou un roturier devenu noble! La question se pose à la lecture de son contrat de mariage passé le 4 mars 1666, à Québec. Le notaire Romain Becquet a bel et bien écrit que René était fils de François, recep...

0 Comments|409 Views|View full article
Family stories:Biographie de l'ancêtre des familles Truchon
Posted by: Jean-Claude Truchon on Jan 24 2009 19:34
Le premier ancêtre Truchon au Canada
Louis Truchon dit Léveillée, fils de Pierre et de Périnne Sirouer, le premier ancêtre au pays des familles Truchon et Léveillée, était originaire, D’Abbaretz diocèse de Nantes, dans la province de la Bretagne Dans le rapport des recenseurs, lors du premier recensement général des colons, fait sous le régime français. Il est alors établi sur une ferme prospère de l’île Sainte-Thérèse : Louis Truchon, 35 ans ; 1 fusil ; 4 Fusil à pierre, en noyer et laiton, servant d'arme militaire et de chasse. Fusil à long canon avec une crosse protégée par une plaque de couche. Les mâchoires du chien retiennent une pierre de silex et un morceau de cuir, lequel se retrouve habituellement sur les armes modifiées pour en augmenter la puissance de tir.
bêtes à cornes ; ...

0 Comments|79 Views|View full article
Family stories:Lien pour visiter site d'une famille Truchon dit l'éveillé, ayant les même ancêtre que nous
Posted by: Jean-Claude Truchon on Jan 24 2009 19:28
http://freepages.genealogy.rootsweb.ancestry.com/~etoilus/
0 Comments|31 Views|View full article
Genealogy:Ancêtre des Drapeau
Posted by: Geneviève Gendron on Oct 27 2008 19:20

http://www.genealogie.org/ancetres/gen0.htm

0 Comments|28 Views|View full article
Visits
0015868
 
Loading...
Loading...